promotion cigarette électronique  2 la vapeur
promotion cigarette électronique  2 la vapeur

La SEITA aurait prévu de licencier 30% de son personnel

pole emploi

La SEITA aurait prévu un plan social aboutissant au licenciement de 30% des salariés du fabricant de tabac en France.

La popularité grandissante de la cigarette électronique affecte de plus en plus le marché du tabac. C'est notamment le cas chez le seul fabricant de tabac en France : SEITA.

En effet, cette filiale du géant Imperial Tobacco envisage la fermeture de son usine de Nantes. Ce plan social peut aboutir au licenciement des 327 salariés du site, mais également pour une trentaine d'employés au centre de recherche de Bergerac.

Si cette situation compromettante n'est ni démentie ni confirmée par l'entreprise SEITA pour l'instant, les salariés concernés par cette restructuration ne peuvent que s'inquiéter.

Un essor acclamé pour la cigarette électronique au détriment du marché du tabac

Comme l'explique le Secrétaire CGT du Comité Central d'Entreprise de la SEITA et délégué du CE du site de Nantes, Michel LABOUREUR, « la baisse des ventes en France et en Europe » fait que la société se retrouve « en surcapacité ».

Même si la CGT fera tout pour le « maintien du site et des solutions alternatives », cela ne pourra alors pas empêcher une restructuration interne quelle qu'elle soit.

Certes, l'entreprise SEITA ne dément ni ne confirme cette « information issue d'un tract syndical », soulevée suite « à des fuites au niveau du groupe Imperial Tobacco à l'étranger ».

Toutefois, le tiers des 1180 salariés de la SEITA en France ne peuvent pas ignorer cette alternative. En attendant le CE de mi-avril qui dévoilera en principe les décisions de la direction, les bruits de couloir ne peuvent être qu'inquiétants pour les employés de Nantes et de Bergerac - Dordogne.

Sont en revanche épargnés par cette perspective de licenciement les salariés du site de Puy-de-Dôme, du Havre et de Loiret où se situe le second centre de recherche de l'entreprise française, du moins pour l'instant.

En effet, le leader britannique Imperial Tobacco auquel SEITA est rattaché depuis 2008 a connu au dernier trimestre 2013 une baisse nette de 6% de ses revenus en faveur  très probabelment de l'e-cigarette entre autres.

 

 

Laissez votre commentaire

 

 

A voir dans la boutique 2lavapeur.com

Cigarette électronique eGo-T
Cigarette électronique eGo-T
22.90
10.30€
En stock !
Ecom - Joyetech (2 cigarettes électroniques)
Ecom - Joyetech (2 cigarettes électroniques)
78.00
29.50€
En stock !
Box AIO - Joyetech
Box AIO - Joyetech
29.90
29.90€
En stock !
Kit eGo CC - Joyetech
Kit eGo CC - Joyetech
49.90
14.90€
En stock !

 

Mon Panier
Votre panier est actuellement vide

 

 

livraison 48h

GRATUITE à partir de 49 €

 

Derniers Avis Clients

témoin e-cigarette 1
CARBONNET
note 4 4 /5

Outre la rapidité de réception, le produit est plus que correct et fidèle à la présentation sur le site. A recommander

témoin e-cigarette 2
LESAGE
note 5 5 /5

Pour une premiere cde de e-cigarette en me référent à vos conseils pour débutant,je suis entièrement satisfait

 

Suivez nous

 

Avertissement

La vente de produits contenant de la nicotine est interdite aux mineurs.
La cigarette électronique n'est pas considéré comme un substitut nicontinique.
Si vous n'avez jamais consommé de nicotine, ne commencez pas !
Si vous souhaitez vous faire aider contactez Tabac Info Service au 39 89 (0,15€/min)